ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent

20 ans après, le CAP retrouve la fédérale 3

Le lundi 22 avril 2024

Image: 2024-04/fed-3.jpg

Il y a 20 ans, quand il a repris les rênes du CAP, le président Charles Rolland avait un rêve, celui de faire remonter son petit club, au niveau national. Ces protégés ne sont pas passés loin l'objectif l'an passé, comme il y a deux saisons. C'est paradoxalement cette année, alors que les critères d'accession sont beaucoup plus exigeants (seulement deux promus pour toute la Nouvelle-Aquitaine) que les "rouge et vert" ont réussi cet exploit. Et pour embellir l'histoire, rappelons que Pompadour ne compte qu'un peu plus de onze cent habitants et que le CAP est essentiellement composé de joueurs issus de la formation Orc's.

C'est dans un stade de Ribérac majoritairement rempli de Corréziens venus de Pompadour et de ses alentours que ce sont présentés les "rouge et vert". Face à eux, de très très solides Royannais, emmenés par l'ancien deuxième ligne de Saint-Jean-de-Luz, Paillard.

Dès l'entrée sur la pelouse, l'écart de gabarit saute aux yeux des supporters capistes. Toute la saison régulière, l'équipe fanion a eu l'habitude de rendre du poids et des centimètres à ses adversaires, mais là le contraste est saisissant.

Stratégiquement, les capistes décident d'attaquer face à un fort vent. Les Maritimes en profitent pour occuper le terrain, mais ne réussissent pas à bousculer les Corréziens sur leurs tentatives de ballon porté. Le buteur adverse, Huillet, ouvre le score sur pénalité, ce qui permettra aux hommes du président Rolland de revenir dans le camp adverse. Après avoir récupéré un ballon, ces derniers lanceront une belle offensive, impliquant avants et trois-quarts. C'est Thomas Marbouty qui inscrira le premier essai capiste, transformé par Romain Lagorce. Malgré une superbe organisation en touche, les Royannais se heurtent à la défense "rouge et verte" et s'en remettent à leur buteur, pour revenir à la marque, 7-6. Infranchissables, les Corréziens contrent toutes les tentatives adverses et en fin de première période, après une nouvelle offensive, Romain Lagorce inscrira le deuxième essai capiste. 

En tête, 12-6, après une très belle première période qui aurait pu se conclure avec un écart plus conséquent en leur faveur, les Corréziens attaquent le second acte avec le vent dans le dos. D'entrée ils s'offrent une première grosse occasion d'essai, mais un mauvais choix permet aux Maritimes de relancer de leur camp. Le CAP est sanctionné de deux cartons blancs et encaisse un essai, alors réduit à 13. Royan revient à un petit point 12-11. Stéphane Dufaure et Laurent Estrade injectent du sang frais et Romain Lagorce ajoute 3 nouveaux points, à la 55ème minute de jeu (15-11). Après une nouvelle succession de temps de jeu, Baptiste Lemasson inscrira le 3ème essai capiste. Le score est de 20-11, à vingt minute du terme d'une rencontre haletante. Malheureusement, les "rouge et vert" se recroquevillent et cessent de jouer, contrairement aux Royannais qui tentent leur va-tout. Une dernière opportunité s'offrira à Romain Lagorce d'ajouter 3 points de plus, pour Pompadour. Il réussira son coup de pied pour porter le score à 23-11. Les dix dernières minutes seront dominées par les Maritimes qui réussiront deux nouvelles pénalités. Le score est de de 23-17, à la 78ème minute et Royan se lance dans une ultime chevauchée, mais les "rouge et vert" tiennent bon et provoquent une faute de main. Le ballon récupéré est botté en touche par un joueur de Pompadour. L'arbitre siffle la fin de la rencontre et libère tout un peuple qui envahit le terrain pour célébrer cette victoire historique, au milieu des joueurs qu'ils ont soutenus durant 80 minutes.

C'est fait, le CAP jouera en fédérale 3, la saison prochaine. Le président Rolland, les dirigeants, les bénévoles, les supporters et sympathisants ne réalisent pas encore. La saison fut longue et loin d'être simple. Il aura fallu batailler, tous les weekends pour sortir leader d'une poule bien plus homogène et relevée qu'on nous l'avait prédit. Merci à toutes les personnes qui œuvrent pour que le fonctionnement du CAP soit aussi sain. Merci aux joueurs de rendre la pareille aux bénévoles et dirigeants qui les choient, pendant toute une année. Merci aux clubs voisins, mais aussi à nos adversaires de la phase régulière, pour leurs nombreux messages d'encouragement et de félicitations. Merci au club de Ribérac de nous avoir si bien reçus.

Il reste désormais deux objectif aux "rouge et vert" : La finale du dimanche 28 avril, programmée à Lormont, à 16h qui les opposera à Mimizan et le second, la volonté de partir le plus tard possible en vacances.

Liste des actualités

Modifier