ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent

220 couples (cheval + cavalier) pour le CSO de Printemps

Le mardi 11 mai 2021

Du 1er au 2 mai 2021, s’est tenu sur le site du Puy Marmont, le premier concours de saut d’obstacles (CSO) de la saison, organisé par la Société des Concours Hippiques de Pompadour (SCHP) : le CSO de printemps.

Image: 2021-05/img-20210501-090258-1.jpg

Photo : Cavalière locale, Sophie Granon sur Gim’s du Cher, pour leur première association en compétition.

Globalement, le concours de saut d'obstacles consiste pour le couple, cavalier et cheval, à enchaîner un parcours d'obstacles en respectant l’ordre dans lequel les obstacles doivent être franchis et sans faire tomber de barres ou sans refuser de sauter un obstacle.

Ainsi, avant chaque épreuve, les cavaliers réalisent une reconnaissance du parcours établi par le chef de piste. A l’occasion de ce CSO de printemps, Jean-Pierre Cosnuau était le chef de piste à Pompadour.

Samedi 1er mai, se sont déroulées trois épreuves préparatoires à des hauteurs de 0.95m, 1.05m et 1.15m ainsi que deux Grands Prix Pro à des hauteurs de 1.20m et 1.30m. Dimanche 2 mai, ce sont trois épreuves préparatoires de 1.00m, 1.10m et 1.20m puis deux Grands Prix Pro de 1.25m et 1.35m qui ont eu lieu.

Les épreuves préparatoires ont pour but de préparer les cavaliers et les chevaux sur des parcours plus simples. L’essentiel est donc pour eux de réaliser un tour soigné et sans faute. Il n’y a pas d’enjeu de temps.

Les Grands Prix sont des épreuves plus techniques. Ici, le but est de réaliser un parcours sans pénalités le plus rapidement possible selon le barème. C'est-à-dire, soit avec un temps différé (le chronomètre se déclenche très généralement après l’obstacle numéro 6 et jusqu’au dernier), soit avec une deuxième manche, appelée barrage, dans laquelle s’affronte tous les concurrents ayant fait un sans faute dans la première.

Au total, 220 couples étaient engagés chaque jour pour le CSO de printemps.

Le Grand Prix Pro3 1.20m est remporté par Valentino Montel et sa monture Nardeto du Moulin, la seconde place est attribuée à Charlotte Perinot et Ema du Royal, la troisième marche du podium revient à Alexandre Ribes et Vermeil du Roumard.

Le vainqueur du Grand Prix Pro2 1.30m est Manuel Da Silva Rocha avec son fidèle Arpège du Fraigneau. La deuxième place revient à Olivier Navarro avec Umistar de Mazure. Eléonore Fénelon et Boystar de la Serre s'adjugent la troisième place.

Dans le Grand Prix Pro 3 1.25m, Benoit Bouthier et Cheibiya Ositele remportent cette épreuve. A la deuxième place on retrouve Romain Monthouel et Eroine du Riol. Johannes Coignoux et Dark des Quarts se sont vus attribuer la troisième place du podium.

Dans le Grand Prix Pro 2 1.35m, Johannes Coignoux avec Aramis de Prade remportent la plus grosse épreuve de cette compétition suivis de peu par Benoit Bouthier et Dunedin Merveilles. A la dernière place du podium on retrouve Julien Geay et Sweetmeat d’Aria.

Il semble donc que la saison des concours soit bel et bien lancée à Pompadour.

Malgré une organisation à huis clos, réservée aux professionnels, le CSO de printemps a été, une nouvelle fois, l’occasion d’assister à la qualité du travail des acteurs impliqués dans l’organisation des concours.

La SCHP remercie tous les agents de l’IFCE oeuvrant quotidiennement pour le maintien de la qualité du site et de ses infrastructures, les officiels mettant à disposition leur savoir-faire et leur expérience, les bénévoles faisant toujours preuve de disponibilité et d’efficacité et les partenaires soutenant fidèlement la SCHP tout au long de la saison. Sans chacun de ces acteurs, la SCHP ne pourrait organiser de concours.

La SCHP tient également à remercier les cavaliers professionnels ayant choisi de venir concourir à Pompadour. L’équipe espère pouvoir retrouver rapidement les cavaliers amateurs et le public pour vivre une saison 2021 unique.

Liste des actualités

Modifier