ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent

Le CAP défait malgré une belle prestation

Le mardi 21 novembre 2023

Photo : Alexis Sauviat et Romain Lagorce ont parfaitement dirigé le jeu en première période.

Image: 2023-11/saint-cyp.jpg

Ce dimanche 19 novembre les deux équipes séniores du CAP se rendaient à Saint Cyprien, pour y affronter des Périgourdins titulaires d'une réputation de solides guerriers. 

Réserves : Saint-Cyprien AC 12-12 CA Pompadour

En l'absence d'arbitre officiel, c'est un licencié du club local qui a officié, pour cette rencontre de lever de rideau. Une rencontre à rapidement oublier, tant la prestation des "rouge et vert" n'a pas été à la hauteur de ce qu'ils ont l'habitude de proposer. Un match nul qui semblait arranger les locaux, hauteurs de 4 pénalités, contre deux essais et une transformation pour les capistes. Un jour sans que le groupe saura effacer en préparant sérieusement les prochaines échéances.

Premières : Saint-Cypiren AC 35-33 CA Pompadour

C'est dans une atmosphère assez particulière que cette rencontre opposant les deux premiers de la poule, débutait. Sur un magnifique coup d'envoi de Romain Lagorce, repris de de volée par Romain Delpuy, la première munition capiste faisait mouche, par le biais d'un Etienne Maginet incisif. Après la transformation de Romain Lagorce, le CAP mène 7-0, dès la 1ère minute. 

Un entame parfaite, immédiatement ternie par une réception de coup de renvoi complétement manquée, qui offrira un premier essai à 0 passe, aux locaux. Transformé par ce qui se fait certainement de mieux comme buteur à ce niveau, les compteurs sont remis à 0 dès la 2ème minute, 7-7.

Les visiteurs ne se démontent pas et se montrent efficaces dans l'occupation, grâce à un jeu au pied précis. À la 6ème minute, Romain Lagorce ajoutera 3 points, imité dans la foulée par son vis à vis. 10-10. Mais alors que les "rouge et vert" dominent et maitrisent, la crainte de payer le manque de pragmatisme se fait sentir sur le banc capiste. La fin du premier acte verra le CAP faire le break et finalement confirmer sa domination, Lagorce ajoutant 10 points de plus, au pied mais aussi avec un bel essai, inscrit petit côté.

En tête 10-20 à la pause, la messe n'est pas dîtes et les "rouge et vert" le savent. Pourtant, le second acte démarrera de la plus mauvaise des manières. Le jeu au pied, si efficace dans le premier acte, deviendra catastrophique. Gavés de ballons gratuits, les locaux ne se font pas prier pour ajouter 10 points et revenir à hauteur de leurs adversaires, 20-20. Romain Lagorce redonnera l'avantage aux siens, à la 55ème, 20-23. Mais les mouches ont clairement changé d'âne. Survoltés à l'idée de rester invaincus à domicile et d'épingler le leader à leur tableau de chasse, les "sang et or" du SCAC ne laissent plus respirer les "rouge et vert". La moindre occasion est convertie. En 10 minutes, Saint-Cyprien inscrit un nouvel essai à 0 passe et un second magnifique. Le score est de 32-23, à la 66ème, pour les locaux dominateurs et efficaces. Le score n'évoluera pas jusqu'à la 76ème minute. Les 5 dernières minutes verront les Corréziens reprendre la direction des débats. Une pénalité de Sauviat et un essai transformé, le second d'Etienne Maginet, permettra au CAP de repasser devant à la 79ème, 32-33. Sur la dernière action du match, les "rouge et vert" se prennent une nouvelle fois les pieds dans le tapis, sur la réception du coup de pied de renvoi. Le buteur Cuevas, se voit offrir la pénalité de la gagne, 15 mètres face aux poteaux. 35-32, l'arbitre annonce 3 minutes d'arrêt de jeu. Les capistes réussissent à récupérer le ballon sur la ligne médiane, mais comme des morts de faim, les locaux réussiront à stopper les tentatives adverses et finiront par remporter cette rencontre d'un très bon niveau qui a dû ravir les nombreux spectateurs présents au stade de Beaumont. Les deux équipes auraient pu gagner, tant elles ont réalisé une belle prestation, mais c'est "à la gnaque" que les locaux sont allés chercher cette belle victoire.

Prochaine échéance pour les "rouge et vert", le difficile déplacement à Meyssac, dimanche 3 décembre. Meyssac où de nombreuses équipes dîtes solides, ont laissé des plumes.

Liste des actualités

Modifier